11 mars 2014

Musique et plantes: la danse des nutriments.

exposition photo internaute
Les plantes sont-elles sensibles à la musique? à la mélodie? à l'harmonie? au stress?

Les plantes, les nutriments et le réseau alimentaire du sol ont le potentiel de capter, de répondre et de s'animer selon une source d'énergie commune: les ondes. Le spectre des longueurs d'ondes réunit le son, la lumière, les couleurs, le magnétisme...

Comme tout être vivant sur cette planète, les vibrations influent sur la cohésion des éléments. La polarité énergétique et le magnétisme chargent les molécules du sol. Les neutrons, anions et cations circulent et sont échangées dans le sol, les racines, les parois cellulaires, les organismes symbiotiques.

C'est un phénomène avant tout physico-chimique et social.

Un réseau sociable s'organise ensuite pour fixer, déplacer, absorber, digérer des éléments nutritifs minérales et organiques. Atome, cellules, grain de sable, organismes du sol, acariens, ver de terre, nématodes, bactéries, gastéropodes, mycélium, racines, plantes etc. L'interaction des organismes structure le sol.





les stimulis de stress et de positivité.

test de stimuli, toucher





http://www.amazon.fr/Primary-Perception-Biocommunication-Plants-Living/dp/0966435435

test de musicalité:




Un concert pour les plantes a été organisé par la Royal Philharmonic Orchestra http://rpo.co.uk/
Une expérience japonaise sur la musique classique Masanoru Emoto et les flocons de neige.

La musique classique stimulerait la production de protéines, d'acides aminés, les hormones de croissance et l'auxine. Mais les fréquences doivent être exactes et ne pas excéder 2-3h par jour.

Les fréquences aiguës provoqueraient l'ouverture des stomates, attention à la déshydratation car les sons dans ce cas courcircuitent les oreilles des plantes qui ne peut plus réguler elle même l'ouverture des stomates.
La fréquences du calcium provoque la fermetures des stomates.
Chaque nutriments devraient vibrer selon sa fréquence: calcium, magnésium, auxine (croissance et fructification), chaque acide aminé, chaque protéines etc...

L'agriculture sous serre, déconnectée de tout biotope originel, pourrait recourir à des méthodes douces comme celle-ci. Mais il s'agit encore une fois de pallier à une déconnexion de nos systèmes de productions industrielles. Pratiquer la résonance à grande échelle serait une nouvelle emprise sur l'autonomie des plantes, l'homme persécutant encore ces organismes. Vu la complexité des sons d'un biotope sain, essayer de manipuler les fréquences sont plus une perturbations qu'autre chose. Mais peuvent-être une sollution ponctuelle palliative intéressante lorsqu'elle est pratiquée pour soutenir l'action de la plante malade par exemple. Mais pourquoi forcer les choses?

Dans un environnement sain, la forêt, la plante est en harmonie avec son écosystème et se régule d'elle même en symbiose avec les bruits de la forêt, des oiseaux, des mammifères, des insectes, du vent dans les feuilles, des pas des animaux sur les feuilles, des bourdons, des orages etc.

Parlez positivement à vos plantes, jouez gaiement d'un instrument, chantez, visitez votre jardin avec joie suffiront à vous intégrer comme un organisme stimulant et bienfaisant.

http://www.canna.fr/influence_of_music_on_plants
http://escapadeautomnale.centerblog.net/25-un-concert-pour-faire-pousser-les-plantes
http://www.japantimes.co.jp/life/2010/11/25/life/mozarts-growing-influence-on-food/#.U3HJsfl_uP8
http://www.molecularmusic.com/
http://weezic.com/blog/2011/11/09/symphonie-pour-un-pot-de-fleur/

test d’empathie:
les arbres envoient des molécules chimiques aux plantes voisines blessées, réagissent à une invasion en augmentant leur taux de sucre et en épaississant leur cellules, et réagissent à la peine d'un humain s’adossant à son tronc (voir expérience ***).

Les facteurs de stress chez tous les êtres vivants sont communicatifs, car l'organisme libère des alarmes chimiques tel l'éthylène; ils ont une fonction sociale d'alarme: donner l'alerte, activer les défenses et recevoir des soins.

_ informer et alarmer les congénères pour fuir, se défendre ou augmenter leurs parois cellulaires
_ activer leur sécrétions immunitaires, cicatrisantes, antibiotiques, restructurantes, régénératives etc.
_ activer leur réseau de partenariat symbiotique avec les champignons, les bactéries, les insectes en activant les échanges antibiotiques.
_ demander des soins à sa communauté, notamment aux arbres mères dont le codage immunitaire dans l'adn est plus riche.

test d'agressivité. l'éthylène, expérience russe sur le chou, expérience américaine NASA de Cleve Backster, expérience nasa dans biosphère, expérience japonaise sur mimosa pudica, l'expérience australienne sur l'acacia, expérience russe sur le chou.

http://les-carnets-de-cecile.fr/1.html


la compassion: expérience sur la réponse empathique des arbres face à leur congénère malade, mais aussi face à un humain. émission d'éléments chimiques volatiles etc.
le jeu: conférence de Stefano Mancuso , ted talks.
les fréquences stimulantes
la mémoire de l'eau; expérience de Jacques Bénevéniste.
http://permaforez.blogspot.fr/2013/12/phytosociologie-la-communication-et-les.html
http://www.matierevolution.org/spip.php?article2006
http://www.masaru-emoto.net/

longueur d'ondes, son et lumière.
Photo

http://musique-pour-soigner-les-plantes.weebly.com/la-432-hz.html
http://www.musiquesplantes.com/
http://www.scenocosme.com/akousmaflore.htm
http://www.paracontacts.com/chroniques/lesprit-des-plantes/
http://les-carnets-de-cecile.fr/1.html
http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2012/06/13/les-plantes-entendent-elles/
http://www.qvcuk.com/ukqic/qvcapp.aspx/view.2/app.html/params.file.|musictogrowto,html

les ondes lumineuses
http://permaforez.blogspot.fr/2013/10/canopee-les-strategies-de-competition.html



la bioluminescence 
des plantes, des insectes et des champignons
http://www.enigmes.tv/2013/05/14/science/glowing-plants-les-plantes-luminescentes-du-futur-4667

l'électroculture.
http://permaforet.blogspot.fr/2013/11/lelectro-permaculture-cultiver-avec-les.html

le coefficient de cohésion "capacité d'échange cationique".
http://www.electroculturevandoorne.com/