14 févr. 2014

L'éloge de l'ombre et de l'humidité

Le Japon a cultivé le lien Homme Nature à travers sa philosophie, l'architecture, la maison,
l'aménagement paysager, l'artisanat, la nourriture, les célébrations et le vivre ensemble. La Nature et le respect sont la matrice de l'âme et du coeur japonais d'antan.

Les jardins d'ombres et de lumière mettent en valeur le lien intime entre les éléments et leur étincelle de vie. La pierre, l'eau, le végétal, les mousses sont prépondérants. Ce sont des jardins aux milles nuances de verts et à la fraîcheur éternelle - aux variances infinies dans le temps - et qui se pâment parfois de couleurs chaudes à la fête de l'automne "Kouyou". Des automnes aux variances de rouge de jaune et de brun.... où se devinent et se ressentent simplement l'intimité de la lumière tamisée, clairsemée ou rasante, la douceur des mousses et la finesse des vapeurs et des gouttes.
Des jardins de mousses dans les temples, les chemins de rosée "rojo", des cours intérieures fleuries d'hortensia et de bambous que l'on vaporise pour rafraichir l'air ambiant en été et entretenir cette verdure luxuriante des ombres (ushimizu), la beauté des choses simples façonnées par les intempéries (shibuimono) 



"shibuimono (littéralement « les choses shibui ») objets réalisés à la main par des artisans à base de matières naturelles très souvent réactives aux effets des intempéries, qui possèdent une beauté et une élégance intemporelles, n’excluant pas le raffinement, mais laissant entendre par leur présence qu’elles sont bien plus que juste suffisantes. La beauté de shibui est enracinée dans la modestie, l’humilité, la discrétion, la subtilité et la nuance… et la disparition de l’inutile, de la superficialité, des artifices. Pour pouvoir l’apprécier, un certain état d’esprit, voire certaines attitudes sont nécessaires, incluant le calme, l’attention et la réflexion. En leur absence, shibui reste invisible pour les yeux et pour le cœur…"



jardin de la tourbière du Pilat
la roche humide.


source d'eau en Auvergne - site de Pierre Pamole 
les mousses



les fougères


crosnes d'une fougère arborescente - forêt du Costa Rica
L'éloge de l'ombre et de l'humidité au Japon.

la maison, le foyer
la maison de 1000 ans Japon


La forêt, les sous bois


le clair obscur, le cépia.
Costa Rica

atelier traditionnelle de sitar japonais - Okinawa

pluie tropicale Costa Rica


En architecture, dans l'espace paysager, l'artisanat, la poésie...




http://www.niwaki-et-niwashi.com/blog/
http://inaca.me/
http://inaca.me/2013/06/03/la-maison-de-1000-ans/
http://www.franceculture.fr/oeuvre-eloge-de-l-ombre-de-junichiro-tanizaki.html
http://hotelsdesign.blogspot.fr/2011/07/hotel-kanra-kyoto-by-urban-design.html
http://www.lejapon.fr/blog/index.php?tag/foret
http://fr.challenge-coin.co.jp/blog/2010/06/maison-de-200-ans.html
http://www.lejapon.fr/blog/index.php?2009/06/17/857-le-japon-vu-de-l-interieur-d-une-maison-japonaise
http://www.lejapon.fr/blog/index.php?2011/09/22/1109-japon-vu-de-l-interieur-le-potager-des-suda
http://www.niwaki-et-niwashi.com/blog/2013/08/19/les-niwaki-et-les-bienfaits-de-la-permaculture/
http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/clermont-ferrand/2014/06/29/plus-personne-nimaginait-decouvrir-une-nouvelle-espece-de-mousse-en-europe-et-pourtant_11061197.html

la pierre qui croule Uchon


http://www.terrain.net.nz/friends-of-te-henui-group/friends-of-te-henui.html