7 nov. 2017

Le biotope de l'Ail

LE BIOTOPE DE L'AIL

RESUME

L'ail des vignes, allium vineale, s'associent à 2396 plantes compagnes potentielles et l'ail des jardins, allium oleraceum, à 1725 plantes compagnes. Sa plante totem est l'achillée millefeuille.

L'ail est un légume aromatique champêtre. C'est un milieu odorant et accueillant pour les insectes mellifères et graminicoles. Les plantes aromatiques sont présentes partout dans le biotope : couvre sol, racines, rhizomes, tiges, feuilles, fleurs, graines, bulbilles... On retrouve des essences de thymol, lineol, *********** , coumarine . 

L'ail à proprement parlé contient des composés soufrés, comme les brassicacées, les renoncules et les seneçons, souvent aux principes actifs allélopatiques ou toxiques, notamment pour les vers, les nématodes, les rongeurs et les herbivores, voir pour les autres plantes. Ces principes actifs pris isolément peuvent être allépopathiques. C'est pour ça que les plantes adoucissantes, apaisantes, mucilagineuses et gélatineuses font partie des plantes compagnes. La synergie s'opère grâce à la complexité de la biodiversité. 

Ces plantes calmantes, cicatrisantes, mucilagineuses, antihistaminiques jouent un rôle essentiel dans l'écosystème de l'ail,  aussi bien pour préserver les plantes des conditions arides et des uvs en été que pour adoucir les principes actifs de l'ail, qui peuvent être allélopathiques pour les autres plantes sensibles, ou les protéger contre les vers des mouches chez les légumes racines. Ensemble, tous ces principes actifs créent une synergie favorable à l'ensemble des plantes.

Le biotope de l'ail est propice à la culture d'aromates comme l’achillée mille feuille, l'origan, le thym serpolet, l'armoise, le millepertuis perforé, de céréales de la famille du fromental et des avoines en association avec des vesces, de légumes racines aromatiques comme la carotte, le salsifis, la chicorée en association avec des trèfles roses et/ou blanc, le lotier corniculé et la luzerne lupuline. 

Les fabacées qui fixent l'azote dans ces milieux arides sont les vesces, notamment la vesce cultivée, le lotier corniculé, le trèfle rose et la luzerne lupuline.

L'ail s'associent à beaucoup d'autres plantes compagnes sous réserve d'être associé à des plantes calmantes, apaisantes, comme le plantain lancéolé, sa plus fidèle plante compagne. 

L'ail pousse en abondance parmi les achilées millefeuille, le fromental et la vesce cultivée. Localement, à Uchon, on le trouve parmi les achilées millefeuille, les origans, les salsfisis, les carottes, les oseilles, les poiriers, les merisiers. On le trouve souvent avec un liseron dont sa tige floral est le support. 

Cultiver avec la sécheresse, les plantes aromatiques, les ombellifères, les mouches, les abeilles, les fourmis, les crickets, les Gloméromycètes.
*
>>> Consulter le projet du livre en ligne "Cultiver avec le Vivant".

Inflorescence d'ail des vignes, fleur et bulbilles.

21 sept. 2017

Le Palais Mental des Écureuils

L'Ecureuil, le mnémoniste de la forêt.

photo à voir sur http://ecureuils.mnhn.fr/

Tous les animaux de la forêt multiplient, sèment et cultivent leurs ressources alimentaires dans leur territoire.

Les Écureuils, les Mulots, Les Mésanges, Les Corbeaux et les Geais m'ont appris à préparer, stocker, casser et semer les noix des bois.

Les Écureuils prennent soin des arbres à noix. Ils se déplacent dans un itinéraire circulaire, de branche en branche, entre 3 et 5 m au dessus du sol. Chaque écureuil a son cercle de prédilection qu'il revisite tous les ans et connaît par cœur.

A la fin de l'été, ils visitent quotidiennement les arbres à noix, notamment les noisetiers et les noyers. En Août, ils sous-pèsent les noix vertes et retirent les noix véreuses, moisies ou creuses de l'arbre, au poids et au son, et peut-être à l'odeur.

L’écureuil commence une première récolte de noix vertes fin août, puis une seconde en septembre. Il cale entre ses dents les noix vertes attachées par deux.
Il affectionne aussi les glands de chêne, les faines de hêtres, les samares de charme et d'érable, les châtaignes, les pignons et les champignons.

En Septembre, la récolte donne lieu à des aller-retours incessants dans la canopée, des danses mathématiques au sol, des cachettes pérennes dans les troncs creux, les nids, les terriers et sous les rochers. Une fois les coques ouvertes sur l'arbre, environ fin septembre, il mange les noix mûres sur place, seul ou en duo, et se cache si nécessaire dans le lierre sur le tronc.

26 juin 2017

Cultiver avec les Chenilles


La Lépidoptérie, l'étude des lépidoptères - papillons, recense 7000 espèces de papillons en Europe dont 5000 existent en France... soit, tout autant de variétés de chenilles. Les ouvrages sur les "jolis" papillons sont innombrables, mais sur les chenilles ? Je suis pourtant bien plus fascinée par la vie des chenilles que la parure du papillon. Le rôle écologique des chenilles dans les prairies, les haies et les forêts est essentiel à l'équilibre de la vie du sol.

Les ouvrages sur les "jolis" papillons sont innombrables, mais sur les chenilles... ?

Voici une ébauche de l'article "Cultiver avec les Chenilles" de mai 2015.... bientôt de nouvelles infos concernant la régénération du sol grâce aux chenilles.

5 juin 2016

Le biotope de la Mélique

Les céréales forestières 

Sorgho des bois, Millet des bois, Brachypode des bois... Ces céréales sauvages des sous-bois sont comestibles et vivaces. Elles tolèrent des situations mi-ombragées et fraîches. 

Ces graminées sauvages comestibles tolérantes à l'ombre rendent la céréaliculture possible en agroforesterie. On peut associer une culture de cerisiers avec du sorgho des bois et du millet des bois par exemple.

27 mai 2015

Le biotope du Brocoli et la régénération du phosphore dans les sols compactés.


Le Brocoli sauvage, Cardaria draba, Lepidium draba.
Le Brocoli est un légume fleur. Il en est de même pour le chou-fleur (brassicacées), le chou romanesco (brassicacées) et les artichauts (astéracées). D'ailleurs, si vous les laissez à maturité, une myriade de fleurs jaunes ou blanches s'épanouissent, ou une énorme fleur violette pour les artichauts. L'énorme boule blanche ou verte que l'on mange est en fait une multitude de boutons floraux ramifiés en corail. Alors que pour les choux, on mange d'énormes "bourgeons" de feuilles.

C'est une plante thermophile, qui aime la chaleur. On la trouve dans les zones rudérales exposées aux UVs, dans des sols calcaires et souvent compactés. Son rôle principal est de réactiver le cycle du phosphore, qui est souvent bloqué dans le sol ou qui fuit dans les nappes phréatiques en cas d'érosion. L'érosion, le compactage, la sécheresse et la mort des sols sont les quatre stress majeurs de ces milieux, auxquels sont adaptés les Brocolis.

Le Brocoli sauvage est une plante rhizomateuse, qui se multiplie végétativement dans la terre, en plus de ses graines.

Le Brocoli concentre le potassium, le phosphore et produit des oméga 3 qu'il restitue au sol, en se décomposant ou en étant mangé par les insectes, les rongeurs et les gastéropodes.

Les Brocolis poussent en compagnie de 1320 plantes compagnes qui tolèrent les sols calcaires, les zones sèches, chaudes et lumineuses, avec un faible pouvoir de rétention d'eau et une certaine tolérance à l’asphyxie.

La plante est fidèle à 34 herbacées en particulier de la famille des brassicacées, les convolvulacées, des papavéracées, des géraniacées, des astéracées, des amaranthacées, des fabacées, des poacées, des malvacées, des borraginacées et des plantaginacées.

>>> Dans un biotope cultivé, il est facile d'associer les brocolis avec les carottes, les salsifis, les scorsonères, les panais, la chicorée, les choux, les chénopodes, les épinards, la moutarde, les artichauts, les centaurées, le chardon marie, les coquelicots, les géraniums, le fumeterre, les renouées, l'oseille, les rumex crépues, les tomates, les salades, les fraises, les poireaux, les vesces, la luzerne, le mélilot, le trèfle, les pois, les fenouils, la mâche, les asperges, l'orge, l'avoine, le blé, le chiendent, la bourrache, le fumeterre, l'achilée millefeuille, le myosotis, les valérianes de perse, les stellaires, les marguerites, les camomilles, les calendulas selon la structure du sol plus ou moins rocheux ou sableux.

Le Brocoli sauvage s'associe en particulier avec les liserons des champs comme couvresol, et le coquelicot rouge comme comme fleur signal pour les insectes et régulateur d’appétence pour les rongeurs tout en permettant leur présence comme fertilisant, les fourmis, les chenilles et les escargots.

Toutes ces organismes ont la capacité de restaurer des sols labourés, érodés, compactés ou pollués aux nitrites et aux métaux lourds.

Découvrez la biodiversité des espèces comestibles qui poussent dans les zones agricoles dénaturées, comment cultiver tout en restaurant la vie du sol d'une zone en friche, en accompagnant un processus naturel de reconversion pour décompacter le sol et libérer le phosphore, le calcium et le potassium.